Financement obscur : Le dossier de Zitouna TV bientôt devant la justice

Les forces de police ont procédé, le 6 octobre 2021, à la saisie du matériel de diffusion de la chaîne de télévision privée Zitouna TV, et ce en application de la décision de la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA).

La HAICA estime, en effet que la chaîne en question n’a pas respecté les dispositions du cahier des charges et du décret-loi n° 2011-116 relatif à la liberté de la communication audiovisuelle malgré les nombreux avertissements adressés à ladite chaîne pour diffusion sans licence.

Cependant Zitouna TV continue de diffuser bien que son matériel ait été saisi. Hichem Snoussi, membre de la HAICA ne semble pas surpris par l’entêtement de la chaîne. Il rapporte à nos confrères de Business News, que la saisie effectuée était la première étape de leur démarche, sachant pertinemment que Zitouna TV allait continuer à émettre et contourner les décisions de la HAICA.

Selon lui, c’était une étape obligée avant de saisir le procureur de la République afin d’ouvrir le dossier du financement de la chaîne, celle-ci ne bénéficiant d’aucun apport publicitaire. D’autre part, le procureur devra se pencher sur le règlement des droits de satellite sur Nilesat, payés en devises et sans l’accord de la Banque centrale de Tunisie.

Une fois saisi par la HAICA, le procureur devra donc déterminer avec exactitude quelle est l’origine du financement de Zitouna TV.

Commentaires:

Commentez...