Municipales 2018 : 80 listes gagnantes pourraient ne pas tomber avant 2023

Les listes gagnantes aux élections municipales de 2018 pourraient ne pas tomber avant la fin du mandat en 2023 si des jugements définitifs ne sont pas prononcés, a déclaré, ce mercredi 6 octobre, Farouk Bouasker, membre de l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE).

« L’ISIE ne peut appliquer les décisions de la Cour des comptes que si les jugements sont définitifs », a-t-il expliqué dans une déclaration à l’agence TAP sachant que le retard des décisions de la Cour des comptes est dû à la loi électorale qui ne prend pas en considération la spécificité de la matière électorale.

La lenteur des procédures est notamment due au décret-loi n°71-218 de 1971 portant organisation de la Cour des comptes, et en particulier les articles relatifs à l’information et à l’application des jugements, a-t-il précisé.

La Cour des comptes a prononcé des jugements contre 80 listes électorales qui ont gagné aux Municipales de 2018 (soit 226 sièges). Les recours contre ces jugements ont stoppé leur application et empêché l’ISIE de les mettre à exécution, en attendant les jugements définitifs.

Commentaires:

Commentez...