Kalaâ Kebira : Démission de 20 conseillers municipaux

Vingt membres du conseil municipal de Kalaâ Kebira, qui en compte trente, ont présenté, hier, lundi 4 octobre 2021, leur démission en signe de protestation contre les pratiques du président du conseil municipal et les actes de harcèlement subis par les fonctionnaires.

Les vingt conseillers municipaux ont signé une démission collective adressée au gouverneur de Sousse en vue de dissoudre le conseil municipal, et dans laquelle ils expliquent les raisons de leur démission.

Entre autres raisons, ils dénoncent la baisse des performances de la municipalité et de ses services, la prise de décision unilatérale du maire, etc…

L’article 205 du code des collectivités territoriales stipule que le conseil municipal est dissous par la démission collective ou la démission simultanée de la majorité de ses membres qui doit être adressée au gouverneur. le conseil municipal est dissous quinze jours après.

Notons que c’est la tête de liste du mouvement Ennahda, Salem Ouarjini, qui a remporté les dernières élections municipales.

Commentaires:

Commentez...