Ben Kaddour : « Le sauvetage du pays n’aura pas lieu sans passer par l’UGTT »

 

Le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Anouar Ben Kaddour, a mis en garde contre la faillite et le déficit des finances publiques qui menacent le pays dans les prochains mois.

Selon ses dires, ces menaces résultent des récents événements et des développements politiques, l’instauration d’un « régime individuel absolu », le refus du dialogue par le Président de la République et sa marginalisation des questions sociales et économiques urgentes.

Ben Kaddour a fait part de son mécontentement face à la politique de mise à l’écart de l’UGTT par le président de la République, qui « n’accorde pas d’attention au rôle national important de l’union », soulignant que sauver le pays ne se fera pas sans consulter l’UGTT et les autres organisations nationales et sans s’asseoir à la table du dialogue, avec la participation de toutes les parties.

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT a également appelé à la nécessité de préparer une feuille de route qui fixe les moyens les plus efficaces pour atteindre les objectifs actuels, et de prévoir des stratégies pour la prochaine phase.

Et d’appeler à la nomination rapide d’un chef du gouvernement de salut national qui travaillera avec une équipe limitée et harmonieuse avec des tâches spécifiques qui répondent aux revendications sociales et économiques.

Commentaires:

Commentez...