Le 22 septembre est-il vraiment une journée sans voiture en Tunisie ?

A l’occasion de la journée sans voiture, célébrée le 22 septembre de chaque année, les Tunisiens ont été appelés à opter, ce mercredi, pour les transports en commun et les vélos.

L’appel a été lancé dimanche dernier par le ministère du Transport et de la logistique qui a exhorté citoyens comme entreprises publiques à adhérer à cette initiative et à réduire l’utilisation des voitures.

Le ministère a également appelé toutes les sociétés nationales et régionales de transport terrestre et ferroviaire, à instituer la gratuité du transport sur une ligne urbaine ou plus, pour transporter les voyageurs vers leurs lieux de travail, de 5 heures à 10 heures du matin, le 22 septembre courant.

Aussi, du 21 au 28 septembre 2021, ces sociétés sont appelées à appliquer une réduction exceptionnelle d’un maximum de 50%, sur la vente des abonnements de transport public, ajoute le département.

En réponse, la Société nationale des Chemins de Fer Tunisiens (SNCFT), a annoncé une réduction de 50% sur les abonnements hebdomadaires ordinaires qui seront en vente jusqu’à dimanche 26 septembre courant, sur les lignes de la Banlieue sud de Tunis (Tunis-Erriadh) et la banlieue du Sahel (Sousse Beb Jdid/Monastir/ Mahdia).

Pour sa part, la TRANSTU a annoncé une réduction de 50% sur les carnets de 10 tickets vendus au cours de la journée du lundi 21 septembre 2021.
Côté routes, l’appel du ministère du transport ne semble pas avoir des échos. La circulation matinale était au rendez-vous, tandis que le centre-ville de Tunis et ses parkings sont bondés de véhicules.
Il semble que les Tunisiens ne sont pas encore motivés pour prendre part à une telle initiative et laisser, ne serait-ce pour une journée, leurs voitures.
Mais à vrai dire, en contemplant la situation des sociétés nationales de transport et de leurs flottes, on comprend mieux cette réticence !

Commentaires:

Commentez...