CIFF 2021 – Le Prix d’Excellence Faten Hamama pour l’acteur Karim Abdel Aziz

CIFF Karim Abdel Aziz
Karim Abdel Aziz

Festival International du Film du CaireLe Festival International du Film du Caire (CIFF) a annoncé que lors de sa 43ème édition qui se tiendra du 26 novembre au 5 décembre 2021, le Prix d’Excellence Faten Hamama sera décerné à l’acteur égyptien Karim Abdel Aziz en hommage à sa carrière exceptionnelle.

Mohamed Hefzy, président du CIFF a déclaré : « le festival a toujours à cœur de mettre à l’honneur les personnalités qui allient talent, popularité et dévouement au cinéma, ce qui est le cas de Karim Abdel Aziz ».

M.Hefzy a ajouté : « J’ai beaucoup de respect pour la carrière de Karim Abdel Aziz. Pendant 20 ans, il a joué des rôles dans des comédies, des films d’action, des thrillers, des films d’horreur et des films d’amour. Il a beaucoup de mérite et a réussi à nous surprendre parfois par ses choix audacieux. Ce n’est pas par hasard qu’il figure parmi les stars les mieux rémunérées de l’histoire du cinéma égyptien ».

Karim Abdel Aziz a remercié la direction du festival et a exprimé son bonheur d’avoir l’honneur de recevoir ce prix du prestigieux Festival International du Film du Caire et qui en plus porte le nom de la légendaire artiste Faten Hamama. Pour lui, cet honneur marque une étape importante dans sa carrière cinématographique, qui a réellement débutée avec Edhak Al-Soura Tetlaa Hilwa (Ris, la photo sera plus belle, 1998), jusqu’à ce qu’elle culmine avec le feuilleton d’action à succès Al-Iktyiar 2 (Le Choix 2, 2021), qui a été diffusé pendant le mois de Ramadan dernier. Il travaille également sur le très attendu « Kira et El Gin (Kira et les djinns) », qui est actuellement en cours de tournage.

Karim Abdel Aziz a ajouté que ce prix lui rappelait les tous débuts de sa carrière, lorsqu’il espérait faire partie des artistes invités au CIFF, l’un des plus anciens festivals de cinéma et même le plus important du Moyen-Orient. Il est si heureux d’y assister en novembre prochain en tant que lauréat.

Karim Abdel Aziz est le fils du grand réalisateur Mohamed Abdel Aziz. Travailler dans le domaine artistique ne lui était pas étranger, puisqu’il a vécu son enfance dans les studios de tournage à côté d’artistes majeurs, où il a participé à de nombreux films réalisés par son père, dont « Attention Messieurs » (1978), « Certains vont chez l’officier d’état civil deux fois » (1978), « Un meurtrier qui n’a tué personne » (1979), « La maison de la famille empoisonnée » (1986) , en plus d’avoir eu la chance de tourner avec les grands artistes Adel Imam et Souad Hosni, grâce à son rôle d' »Ali Maher » dans le film « Le Suspect » réalisé par Samir Seif, en 1981.

Après avoir été un acteur durant son enfance et sa jeunesse, Karim Abdel Aziz a étudié la réalisation à l’Institut du cinéma et a obtenu son diplôme en 1997. Il a ensuite travaillé pendant une courte période en tant qu’assistant réalisateur, puis a décidé de revenir au métier d’acteur, en jouant dans la série « Une femme du temps de l’amour« , réalisée par Ismail Abdel Hafez et interprétée par Samira Ahmed, en 1998.

Il a ensuite joué dans plusieurs séries et films, dont notamment « Ris, la photo sera plus belle » (1998), aux côtés du regretté grand artiste Ahmed Zaki qui a marqué une étape importante dans sa carrière, « Des voleurs en Thaïlande » (2003), « Abu Ali » (2005), « Les cousins » (2009), « Hors la loi » (2007)…

Son film « L’éléphant bleu 2 » (2019), réalisé par Marwan Hamed, a réalisé des revenus sans précédent dans l’histoire du cinéma égyptien, puisqu’il a dépassé les 100 millions de livres.

Il est à noter que la 43e session du Festival International du Film du Caire se déroulera avec toutes les mesures de précaution prises conformément aux directives du gouvernement égyptien et de l’Organisation mondiale de la santé, afin d’assurer la sécurité des cinéastes participants, du public et de l’équipe du festival.

Le Festival International du Film du Caire, l’un des festivals les plus anciens et les plus réguliers du monde arabe et d’Afrique, est unique en ce qu’il est le seul festival de catégorie A de la région arabe et africaine.

Communiqué

 

Lire sur le même sujet:

 

 

Commentaires:

Commentez...