Tunisie : Kais Saied renvoie la nomination du chef de gouvernement aux calendes grecques !

Alors que la Tunisie s’enfonce de plus en plus dans l’inconnu suite au flou persistant instauré par le maintien des mesures exceptionnelles du 25 juillet, voilà que le président de la République annonce la poursuite de celles-ci.

Décrétées il y a 57 jours elles vont être renforcées par de nouvelles dispositions transitoires pour gérer le pays alors que tous les Tunisiens attendent avec impatience la nomination d’un chef de gouvernement.

Une manière de signifier que les réformes politiques passent avant la formation d’une équipe gouvernementale capable de faire face aux exigences de la prochaine période, de négocier avec les bailleurs de fonds et surtout en mesure d’élaborer et adopter la loi de Finances.

Kais Saied maintient donc le suspense et lorsqu’il annonce la désignation, sous peu, d’un chef du gouvernement, sans préciser de date, c’est une manière de signifier que ce n’est pas sa priorité actuelle !

Commentaires:

Commentez...