Ennahdha persiste et signe : Il faut un dialogue national !

Malgré l’annonce de sa dissolution, le bureau exécutif du mouvement Ennahdha continue de publier des communiqués au nom du parti.

Ce lundi 6 septembre, le bureau a mis en garde contre les conséquences de « l’état d’incertitude dans lequel se trouve le pays depuis le 25 juillet 2021 », suite à l’annonce des mesures exceptionnelles « anticonstitutionnelles ».

Evoquant une fermeture « forcée » du Parlement et du gouvernement, il a estimé que la situation actuelle ne fait qu’aggraver la crise politique, économique, financière et sociale et nuire à l’image du pays.

Dans la déclaration, le parti a réitéré son appel à la nécessité de mettre fin à la situation exceptionnelle, lever le gel du parlement et former un gouvernement pour se pencher sur les priorités des Tunisiens.

Et d’appeler, de nouveau, à organiser un dialogue national qui rassemblera tous les acteurs et portera sur les questions litigieuses dont le régime politique et la loi électorale.

Commentaires:

Commentez...