Bhiri : « Nous n’avons acheté qu’une seule maison et une voiture de 80 mille dinars »

Accusé sur les réseaux sociaux d’enrichissement illicite suite aux déclarations du président de la République quant à la fortune d’un député estimée à 1,5 milliard de dinars, le dirigeant au sein d’Ennahdha Noureddine Bhiri sort de son silence.

S’exprimant sur Facebook, il a dénoncé une campagne de lynchage le ciblant ainsi que sa famille estimant qu’il craint pour sa sécurité.

Accusant Abir Moussi et ses sympathisants d’avoir orchestré cette campagne, il est revenu sur ses propriétés depuis 2011. Dans ce sens, il a affirmé que sa femme et lui n’ont acheté qu’une maison estimée à 230 mille dinars en contractant un crédit et une voiture de 80 mille dinars par le même mode de financement.

Le leader au sein d’Ennahdha a défié quiconque d’apporter des preuves sur ses accusations, et qu’il est prêt à assumer ses responsabilités.

Le président de la République a révélé qu’un député et ancien haut responsable à l’Etat a fait fortune lors de son passage au ministère de la Justice et qu’il est impliqué dans des affaires de chantage.

Commentaires:

Commentez...