Libye : La Tunisie appelle à un calendrier pour le retrait des mercenaires étrangers

Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens de l’étranger, Othman Jerandi, a plaidé, hier lundi 30 aout, pour un retour à l’ordre en Libye, appelant à une réconciliation nationale pour mener à bien les prochaines élections.

Selon un communiqué rendu public par le ministère des Affaires étrangères, Jerandi a jugé  » indispensable  » de coordonner ce retrait pour y éviter toute exploitation par des organisations terroristes qui cherchent à semer le chaos, et à favoriser le crime organisé, et la traite des êtres humains.

Dans une allocution prononcée lors de la réunion des pays voisins de la Libye, tenue dans la capitale algérienne (les 30 et 31 août), Jerandi a appelé à mettre en place un calendrier précis pour le retrait des mercenaires et des combattants étrangers de la Libye,  » compte tenu de la menace sérieuse qui pèse non seulement sur la Libye et son processus de transition, mais également sur toute la région.  »

Le ministre a souligné que  » la sécurité de la Libye et ses frontières est celle de la Tunisie  » et que  » dans la stabilité de la Libye, il y aura une stabilité pour la Tunisie « . Pour lui, la Tunisie n’a ménagé aucun effort pour soutenir les libyens dans leurs choix qu’ils jugent « appropriées » pour rétablir la stabilité, loin de toute ingérence.

Selon Jerandi, les défis sécuritaires liés au terrorisme et au crime organisé,  » commandent de faire preuve de vigilance et de coordonner les actions, au service des deux pays et peuples frères. »

Commentaires:

Commentez...