Kais Saied : « Le Parlement représentait un danger pour l’État! »

Le président de la République Kais Saied, a accusé des parties politiques d’être à l’origine de la hausse de prix de certains produits de base.

« Leur objectif est de mettre le peuple tunisien à genoux », a-t-il lancé ce mardi 24 aout, lors d’une réunion avec le ministre du Commerce Mohamed Bousaid.

Dans un autre contexte, le chef de l’Etat a évoqué la décision de proroger les mesures exceptionnelles, expliquant que les institutions politiques, y compris le Parlement, étaient un danger pour la Tunisie.

Hier, dans un communiqué rendu public, la présidence de la République a annoncé que le chef de l’Etat Kais Saied a décidé de prolonger les dispositions exceptionnelles annoncées le 25 juillet jusqu’à nouvel ordre.

La même source indique que le président de la République donnera un discours au peuple tunisien dans les jours à venir.

Rappelons que Kais Saied a décidé, le 25 juillet dernier de geler les travaux du Parlement et de lever l’immunité de tous les députés conformément aux dispositions de l’article 80 de la Constitution.

Quant à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), ses activités devraient rester gelées sachant que l’article 80 de la constitution sur lequel le chef de l’Etat se base, prévoit que « ces mesures doivent avoir pour objectif de garantir le retour dans les plus brefs délais à un fonctionnement régulier des pouvoirs publics ».

Commentaires:

Commentez...