Tunisie : Ennahdha persiste et appelle à un dialogue national

La porte-parole du Conseil de la choura d’Ennahda, Sana Mersni, a confirmé à Mosaique fm que le conseil a décidé de former une cellule de crise sous la supervision du leader du mouvement, Rached Ghannouchi, afin de préparer un feuille de route pour la nouvelle phase et négocier avec les différentes parties.

La 52e session du Conseil de la Choura a été marquée par des désaccords, des divergences d’opinions et un mécontentement à l’égard de la décision du Conseil, ce qui a conduit au retrait d’un certain nombre de ses membres, tels que Yamina Zoghlami, Monia Ibrahim et Jamila Ksiksi.

A l’issue de cette session, un communiqué a été publié par le mouvement qui a appelé au lancement d’un dialogue national pour procéder aux réformes politiques et économiques nécessaires à ce stade pour sortir de sa crise.

Il a également souligné la nécessité pour le mouvement Ennahdha de mener une autocritique approfondie de ses politiques au cours de la dernière étape et de procéder aux révisions et renouvellements nécessaires de ses programmes et cadres à l’horizon de son 11e congrès prévu à la fin de cette année.

Commentaires:

Commentez...