Tunisie : L’INPT enquête sur une possible séquestration de Mechichi !

Dans un communiqué rendu public, l’Instance Nationale pour la prévention de la torture a annoncé que dans le cadre de ses prérogatives elle œuvre à rendre visite au chef du gouvernement limogé Hichem Mechichi.

Elle explique qu’elle a a envoyé de multiples messages à Hichem Mechichi ainsi qu’à son entourage sans avoir de réponses.

On explique que l’instance a classé le cas Mechichi dans la catégorie d’investigation sur des soupçons de mauvais traitement et de séquestration conformément aux lois en vigueurs.

L’instance se dit préoccupée par le cas Mechichi annonçant qu’elle n’a reçu aucune décision de justice laissant croire que l’ancien chef du gouvernement est assigné à résidence.
Elle appelle également tout le monde à lui fournir une information pour résoudre ce cas.

La dernière apparition médiatique remonte au 26 juillet, lorsque le concerné avait publié un texte sur sa page Facebook affirmant qu’il a démissionné et qu’il était prêt à faire la passation de pouvoir. Quelques jours plus tard, il a accordé une déclaration à un journal pour démentir les informations selon lesquelles il aurait été agressé au palais de Carthage.

 

 

Commentaires:

Commentez...