Tunisie : Le gouvernement de Kais Saied n’aura pas besoin de la confiance de l’ARP

Comment va être composé le prochain gouvernement ? Sur quelles bases le Chef de l’Etat va-t-il choisir ses ministres ? Qui va diriger le futur gouvernement ? Toutes ces questions restent encore sans réponse, mais ce qui est quasi certain, c’est que le prochain gouvernement ne sera responsable que devant le président Kais Saied.

Le prochain gouvernement devrait être dirigé par un Premier ministre qui sera responsable devant le Président de la République et et non pas devant l’Assemblée des représentants du peuple… a estimé, ce vendredi 30 juillet 2021 sur Mosaique fm, le chercheur en droit constitutionnel, Rabeh Khraifi.

Selon lui, ce prochain gouvernement n’aura donc pas à gagner la confiance du Parlement conformément aux mesures prises le 25 juillet et conformément à l’article 80, selon lequel toutes les procédures constitutionnelles et administratives régissant le fonctionnement normal sont suspendues.

Il a expliqué que « même dans le cas où le Parlement reprendrait ses activités après un certain temps, le gouvernement n’est pas tenu d’obtenir la confiance auprès de l’ARP », soulignant que la nomination, hier, de Ridha Gharsallaoui, pour diriger le ministère de l’Intérieur, n’est que temporaire en attendant la nomination d’un nouveau Chef de gouvernement.

Commentaires:

Commentez...