Tunisie : L’ARP qualifie les décisions prises par Kais Saied de « nulles et non avenues »

Le bureau de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a réagi, aujourd’hui, aux décisions prises hier soir par le président de la République Kais Saied et dénoncé ce qu’il considère « des décisions allant à l’encontre de la Constitution ».

Toutes les décisions annoncées, dimanche soir, par le président de la République sont « nulles et non avenues », a souligné, le bureau de l’ARP, ajoutant que celles-ci « vont à l’encontre de la Constitution et même à l’article 80 qui a été mal interprété », a souligné le bureau du parlement dans un communiqué, à l’issue d’une réunion, ce lundi sous la présidence de Rached Ghannouchi.

Le bureau de l’ARP a dénoncé « les décisions prises par le chef de l’Etat, à l’occasion du 64e anniversaire de la proclamation de la République et a tenu le président de la République pour responsable de tout danger pouvant découler de telles mesures ».

Il a appelé « les forces de sécurité et de l’Armée à se tenir aux côtés du peuple tunisien, à protéger la Constitution, à faire prévaloir la primauté de la loi, et à préserver le prestige de l’Etat et ses instituions ».

Le président de la République Kais Saied s’est adressé aux Tunisiens dans la soirée d’hier pour annoncer plusieurs décisions prises en marge d’une réunion d’urgence avec des dirigeants sécuritaires et militaires.

Kais Saied a annoncé avoir décidé de geler les travaux du Parlement et de lever l’immunité de tous les députés conformément aux dispositions de l’article 80 de la Constitution. il a également annoncé qu’il présiderait le pourvoir exécutif.

De son côté, Rached Ghannouchi a qualifié, en tant que président du mouvement Ennahdha, les décisions de Kais Saied qu’il a qualifiées de « putsch contre la révolution et la Constitution », assurant que les partisans d’Ennahdha et le peuple tunisien vont défendre la révolution.

Commentaires:

Commentez...