Mohamed Trabelsi : « Vacciner 100 mille citoyens par jour, c’est possible! »

Le nouveau ministre de la santé par intérim s’est lancé, lui aussi, dans les promesses. Selon lui, les lots de vaccins affluant en Tunisie permettront de vacciner jusqu’à 100 mille citoyens par jour.

Le ministre de la santé par intérim, Mohamed Trabelsi a souligné vendredi qu’il était possible de parvenir à vacciner 100 mille personnes par jour.

Et d’appeler à impulser la campagne nationale de vaccination anti Covid-19, notamment après l’arrivée de quantités importantes de vaccin.

Le ministre a relevé la nécessité de mobiliser les ressources humaines et matérielles pour faire réussir la campagne de vaccination ajoutant que le défi à relever consiste à regrouper les professionnels de la santé dans les secteurs public et privé et les volontaires.

Rappelons que la Tunisie a réceptionné vendredi une quantité de 500 000 doses de vaccin fournies par la France pour appuyer l’effort national visant la lutte contre la pandémie de Covid-19.

« A ce rythme, tous les Tunisiens seront vaccinés en 2025 »

Il faut remonter au 13 mars dernier pour comprendre pourquoi la Tunisie se trouve aujourd’hui, dans situation aussi critique. Un mois après le début de la campagne de vaccination, la Tunisie n’avait même pas vacciné 200 mille personnes.

Très peu, avaient alors estimé médecins et spécialistes, appelant à hausser le rythme de vaccination pour inhiber la vitesse de la pandémie.

200 mille vaccinations par jour annoncées !

Certains avaient même critiqué la campagne de vaccination, jugée peu efficace sachant que le ministre de la Santé Faouzi Mehdi tablait sur environ 200 mille vaccinations par jour.

Le ministre de la Santé avait en effet déclaré le 12 mars dernier, viser un taux journalier de 200 à 250 mille vaccinations… à condition que les quantités de vaccins commencent à arriver régulièrement et à condition que les capacités de performance dans les centres répartis sur tout le territoire soient optimales.

Vers la vaccination de 50% des Tunisiens d’ici la fin de l’année

Puis, c’est au directeur de l’Institut Pasteur et membre du comité scientifique de lutte contre le coronavirus, Hechmi Louzir de prendre le relais pour annoncer que le ministère de la Santé a programmé la vaccination de la moitié de la population tunisienne d’ici la fin du l’année.

Il se permet même de renverser la vapeur en expliquant que le retard observé dans le démarrage du processus de vaccination, profiterait à la Tunisie, et ce pour savoir à l’avance les effets secondaires de certains vaccins.

Dysfonctionnements

Début juin, on enregistrait un plus d’un million de personnes vaccinées et deux millions de personnes inscrites sur la plateforme de vaccination Evax. De quoi faire réagir le chef du gouvernement, Hichem Mechichi qui a relevé de nombreux dysfonctionnements.

L’encombrement des citoyens concernés par la vaccination, la longueur du temps d’attente, l’absence d’un lieu approprié réservé à l’accueil des visiteurs, l’absence de mesures préventives, la violation du protocole sanitaire à l’extérieur du centre, avaient été épinglés par Hichem Mechichi.

Objectif non atteint

Retour au ministre de la Santé Faouzi Mehdi, qui affirmait également que 3 millions de Tunisiens seront vaccinés avant la fin du mois de juin, soulignant que la Tunisie devrait recevoir 8 millions 800 mille doses de vaccin en 2021 dans le but de vacciner 5 millions de personnes contre le coronavirus.

Par ailleurs, le directeur de l’institut pasteur, Hechmi Louzir laissait entendre, quant à lui, que la Tunisie s’était engagée dans une opération d’aménagement d’environ 300 centres de vaccination anti-Covid à raison d’au moins un centre dans chaque délégation.

« Le ministère de la santé procédera à l’aménagement de 300 centres de vaccination anti Covid-19 répartis sur tout le territoire du pays, soumis aux conditions fixées par le cahier des charges élaborés à cet effet », avait-il expliqué en février dernier.

Quatre mois après ces déclarations, la Tunisie ne comptait qu’une cinquantaine de centres !

« Plus de 3 millions de vaccinés d’ici fin septembre »

A la mi-juin, c’est au tour Ahlem Gzara, directrice des soins de santé de base et membre du comité de vaccination d’annoncer que plus de 3 millions de personnes en Tunisie seront vaccinées d’ici la fin du mois de septembre prochain.

Elle faisait alors savoir que 3 millions de doses de vaccination devraient arriver en Tunisie en juillet, août et septembre et que la Tunisie a soumis une demande pour obtenir des vaccins dans les délais, mais qu’en raison de la pénurie mondiale, les achats n’ont pu être obtenus à temps.

Commentaires:

Commentez...