Faouzi Mehdi : « La Kasbah a fait pression pour ouvrir les centres de vaccination pendant l’aïd »


Dans un long post Facebook, le ministre de la Santé limogé Faouzi Mehdi a encore une fois brisé le silence pour revenir sur son parcours à la tête du ministère.

Evoquant la question polémique de la vaccination, Mehdi a révélé que la Kasbah a fait pression pour ouvrir les centres de vaccination pendant l’aïd, ajoutant que son département voulait donner deux jours de congés au personnel de ces centres.

Il a expliqué dans ce sens que les conseillers de Hichem Mechichi l’ont rassuré quant au bon déroulement de cette campagne pendant l’aïd, laissant savoir que son département émettait des réserves sur ces décision.

« Toute le journée du lundi, nous avons coordonné avec les conseillers du chef du gouvernement pour assurer le bon déroulement de cette campagne », a-t-il ajouté.

Entre les propos du ministre de l’Intérieur par intérim et les démentis provenant du cabinet du ministre de la Santé limogé, qui croire sachant que Hichem Mechichi, a nié toute connaissance de l’organisation d’une campagne de portes ouvertes de vaccination et a assuré que Faouzi Mahdi avait agi sans consulter la Kasbah.

Un document publié par l’Organisation I Watch est venu démentir cette version puisqu’une correspondance a été envoyée par le chef de cabinet du ministre de la Santé en date du 19 juillet et adressée au chef de cabinet du ministre de l’Intérieur afin de demander la sécurisation de 29 centres de vaccination lors de ces journées de vaccination, mardi 20 et mercredi 21 juillet.

Le courrier en question a bien été envoyé le 19 juillet par voie de coursier, rapporte Mosaïque FM. Mais il a été envoyé au ministère des Affaires étrangères et non au ministère de l’Intérieur. Une grossière erreur que le ministère des AE a tenté de rectifier en renvoyant ce courrier au MI.

Commentaires:

Commentez...