Tunisair : Mise à jour des conditions de déplacement vers et depuis la France

La compagnie Tunisair a fait savoir, samedi, que les passagers non vaccinés au départ de la Tunisie vers la France sont désormais soumis au régime des motifs impérieux, et ce suite aux nouvelles restrictions sanitaires imposées par les autorités françaises.

Ainsi, peuvent notamment entrer en France les Français, leurs conjoints et enfants, les ressortissants de l’espace européen ainsi que leurs conjoints et enfants ayant leur résidence principale en France ou qui rejoignent, en transit par la France, leur résidence principale dans un pays de l’espace européen ou le pays dont ils ont la nationalité.

Ces passagers doivent présenter, à l’enregistrement en Tunisie, le résultat négatif d’un test PCR ou d’un test antigénique (TAG) réalisé moins de 48h avant le vol. Ils feront également l’objet d’un test antigénique obligatoire à l’arrivée et ils seront soumis à une quarantaine obligatoire de 10 jours, contrôlée par les forces de sécurité.

Tunisair a par ailleurs précisé que les voyageurs vaccinés (vaccins reconnus par l’EMA) ne seront pas soumis au régime des motifs impérieux, ni à l’obligation de présenter un test PCR à l’arrivée. Ils ne sont, en outre, pas soumis au confinement.

S’agissant des déplacements au départ de la France vers la Tunisie, les déplacements sont autorisés pour les passagers ayant bénéficié d’un schéma vaccinal complet avec un vaccin reconnu par l’Agence européenne des médicaments (EMA) (Pfizer, Moderna, AstraZeneca ou Johnson).

Ces passagers ne seront pas soumis au régime des motifs impérieux. Le test PCR sera exigé conformément aux règles d’accès en Tunisie.

Les passagers n’ayant pas encore accompli le schéma vaccinal, demeurent soumis au régime des motifs impérieux, dont la liste est précisée dans l’attestation de déplacement et de voyage établie par le ministère de l’intérieur.

A rappeler qu’est considéré motif impérieux à destination d’un pays « ROUGE », un ressortissant étranger rejoignant son pays.

Commentaires:

Commentez...