Report de la procédure disciplinaire contre le juge Taieb Rached

Le conseil de l’ordre judiciaire a décidé le report, au 3 août prochain, de la procédure disciplinaire contre le premier président de la Cour de cassation Taieb Rached.

Dans un communiqué publié vendredi, le conseil explique que cette décision a été prise à la demande de la défense de Rached. Ce dernier est accusé de corruption financière.

Mardi dernier, le conseil de l’ordre judiciaire, siégeant en conseil de discipline, a décidé de suspendre le juge Bechir Akremi, ancien procureur de la République près le Tribunal de première instance de Tunis, de ses fonctions, en attendant de statuer sur les faits qui lui sont reprochés.

Il a été décidé aussi de renvoyer immédiatement son dossier au Parquet pour prendre les mesures qu’il jugera appropriées.

Pour rappel, le juge Taïeb Rached accuse Béchir Akremi d’avoir dissimulé des preuves importantes dans les dossiers de l’assassinat de Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi. Ce qui a contribué, selon Taïeb Rached, à faire obstruction à la justice, et à étouffer la vérité sur l’assassinat des deux leaders de la gauche.

De son côté, Béchir Akremi accuse Taieb Rached de corruption financière et de possession de biens non déclarés.

En mars dernier, le conseil de discipline s’est saisi des dossiers de plusieurs magistrats, dont ceux de Taieb Rached et Béchir Akremi.

Commentaires:

Commentez...