Yamen Ayed : « Evax est un échec… Un bilan de 20.000 décès d’ici la fin du mois »

Le constat selon lequel la situation épidémiologique est catastrophique en Tunisie, est indéniable. Mais à l’heure où les autorités éprouvent les pires difficultés à faire appliquer les mesures et à mener à bien la campagne de vaccination, le temps presse…

Selon le président de l’Association tunisienne pour la santé et la sécurité environnementale, Yamen Ayed, la Tunisie devrait atteindre le lourd bilan de 20.000 décès d’ici à la fin du mois de juillet sachant qu’il s’établit à 15.861 morts au 7 juillet 2021.

Intervenant sur les ondes de Shems Fm, Yamen Ayed a déploré l’échec de l’Etat dans sa gestion de la crise sanitaire liée au Covid-19.

« L’Etat a échoué dans l’obtention du vaccin, qui est la première des priorités », a-t-il dit, ajoutant que « le système Evax est un échec ». Il a également déploré le rythme très lent des vaccinations étant donné que seulement 5% des tunisiens sont vaccinés depuis le 13 mars dernier, date du démarrage de la campagne de vaccination.

Yamen Ayed va plus loin en estimant que « la situation est en train de devenir « incontrôlable », sachant que le nombre de contaminations est quatre fois supérieur au nombre de guérisons, un indice très grave, selon lui.

Et d’ajouter que la Tunisie est, aujourd’hui, le premier pays dans le monde en nombre de décès, où le taux de positivité a dépassé les 50% et que les prochaines vagues de contamination seront plus graves l’hiver prochain, si le rythme des vaccinations reste lent et le Tunisien persiste dans sa nonchalance face aux mesures barrières.

Commentaires:

Commentez...