Tunisie : Neuf gouvernorats classés zones rouges à haut risque

La porte-parole officielle du ministère de la Santé, Nissaf Ben Alaya, a confirmé que 9 gouvernorats ont été classés zones rouges à haut niveau de risque épidémique.

Invitée sur le plateau de « Tounes al Yawm », sur la chaîne Hiwar Ettounsi, Ben Alaya a indiqué que les gouvernorats concernés sont Tunis, la Manouba, Zaghouan, Béja, le Kef, Siliana, Kairouan, Sousse et Monastir.

Le ministère de la Santé a annoncé que 5921 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés sur 16.050 analyses effectuées en date du 29 juin 2021, soit un taux de positivité de 36,89 %.

Une situation qui a nécessité l’annonce de mesures exceptionnelles à travers le pays, et notamment au Grand-Tunis qui est désormais une zone fermée à partir de ce jeudi 1er juillet.

Les déplacements vers et depuis la région du Grand Tunis sera également interdite jusqu’au 14 juillet. Cette décision a été prise afin de limiter la propagation du virus, après avoir enregistré un nombre record de contaminations et de décès.

Il a également été décidé d’interdire tous les rassemblements et fêtes publics et privés, et de suspendre toutes les manifestations scientifiques, culturelles, sportives ou autres, en plus de la fermeture des lieux de culte.

Commentaires:

Commentez...