Bechir Akremi aurait enterré 6268 dossiers relatifs à des affaires terroristes

Selon le rapport de l’Inspection Générale du ministère de la Justice, l’ancien procureur général de la République près du tribunal de 1ère instance de Tunis, Bechir Akremi aurait commis d’importants dépassements

Imen Gzaza, membre du comité de défense des martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi, a assuré, ce mercredi 30 juin 2021, lors d’une conférence de presse que l’enquête menée par l’inspection générale relevant du ministère de la Justice sur l’affaire Bechir Akremi a fait l’objet d’un rapport.

Dans ce rapport, on apprend que Bechir Akremi aurait enterré 6268 affaires terroristes, et procès-verbaux au pénal concernant des crimes terroristes, et que 1361 affaires de droit commun relatives à des dossiers terroristes ont indéfiniment été ajournées.

On apprend également que Bechir Akremi, promu en 2016 pour des fonctions importantes au sein du tribunal de première instance de Tunis, du pôle judiciaire économique et financier, et du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme, a ignoré des dizaines de dossiers concernant notamment l’embrigadement des jeunes et leur transfert vers les zones de tensions.

Commentaires:

Commentez...