Tunisie : Le rappeur Swagg Man libéré sous caution

Accusé de blanchiment d’argent et interdit de voyage, Iteb Zaibet appelé également Rayan Sanches alias Swagg Man avait fait l’objet d’un mandat de dépôt en juillet 2019 et incarcéré pour son implication dans une affaire d’escroquerie et de blanchiment d’argent.

Le porte-parole de la Cour d’appel de Tunis, Habib Torkhani, a indiqué, ce jeudi 24 juin 2021, que la Chambre spécialisée dans les affaires de corruption financière a examiné, l’affaire se rapportant à Swagg Man et a décidé de reporter la poursuite de l’examen de cette affaire au 8 juillet prochain.

Comme il a été décidé d’accorder la libération de Swagg Man contre une caution de 200 mille dinars tout en maintenant l’interdiction de voyage dont il fait l’objet.

Le rappeur Swagg Man avait été condamné le 29 mars dernier à cinq ans de prison en plus d’une amende d’un montant de cent mille dinars. La justice avait également ordonné le transfert de la somme de 19 millions de dinars à la trésorerie de l’Etat.

Le 29 avril 2019, Swagg Man, avait déjà été visé par une interdiction de voyage émise par le juge d’instruction du pôle judiciaire financier suite à une enquête ouverte par le parquet auprès du pôle judiciaire financier pour des crimes d’escroquerie et blanchiment d’argent contre Swagg man en se basant sur un rapport d’analyses de la Banque centrale.

Swagg Man est accusé de blanchiment d’argent suite au versement de 17,6 millions de dinars via la BCT.

Selon la version du rappeur, ce dernier aurait viré, depuis la Suisse, la somme de 17 millions de dinars dans le but de construire une mosquée, un centre pour les orphelins et acheter un hôtel, mais la BCT l’accuse de blanchiment d’argent.

Commentaires:

Commentez...