Ons Jabeur, reine de Birmingham

C’est un moment historique pour la tenniswoman tunisienne qui a remporté, hier, le tournoi de Birmingham en s’imposant face à la Russe Daria Kasatkina. Sa troisième tentative a été la bonne et Ons Jabeur s’adjuge ainsi son premier trophée WTA après deux finales perdues en avril dernier et en 2018. Une victoire qui fait d’elle la première femme maghrébine à remporter un tournoi WTA.

Ons Jabeur est aux anges ! Elle est enfin parvenue à décrocher son premier titre WTA en remportant, hier, le tournoi de Birmingham sur gazon, doté d’un prix de 235.238 euros.

Le tournoi n’a pas été facile pour la Tunisienne, 24ème au classement WTA, qui a dû faire face à de nombreux aléas. Mais au final, elle s’impose, en battant la Russe Daria Kasatkina (35ème mondiale) en deux sets (7-5, 6-4).

Avant d’aborder ce tournoi, Ons Jabeur avait pu retrouver le 24ème rang mondial en gagnant deux place dans le classement WTA bien qu’ayant échoué aux portes des quarts de finale à Roland-Garros en s’inclinant en huitièmes de finale face à l’Américaine Cori Gauff.

Qu’importe, Ons Jabeur soigne son mental et repart à l’assaut ! Mardi dernier, elle entame le tournoi de Birmingham où elle est Tête de série numéro 2 en battant l’Américaine Catherine Mcnally (111ème), en deux sets (6-4, 6-2).

Jeudi, la tenniswoman tunisienne élimine la Canadienne Leylah Fernandez (66ème) en trois sets (6-4, 3-6, 7-6) et file en quarts de finale.

Sur deux fronts !

Parallèlement à son parcours en simples, Ons Jabeur et sa coéquipière, l’Australienne Ellen Perez (229ème mondiale), se qualifient (mercredi), pour les quarts de finale en doubles du tournoi de Birmingham après s’être imposées en deux sets (6-4,7-6) face à la paire américaine Caroline Dolehide-Caty McNally.

Le lendemain, Ons Jabeur et sa coéquipière australienne, se qualifient pour les demi-finales du double en s’imposant en trois sets (5-7, 6-2, 10-5) après un peu plus d’une heure de jeu face à la paire britannique composée d’Eden Silva et de Tara Moore.

Après une interruption de 24 heures à cause de la pluie, le tournoi a repris ses droits, samedi. Une journée particulière et très chargée pour Ons Jabeur qui a joué, ce jour-là sur deux tableaux et disputé trois rencontres décisives.

En quarts de finale du tournoi en simple, la tenniswoman tunisienne a battu, samedi, la Russe Anastasia Potapova (82ème mondiale) en deux sets (6-4, 6-0).

Après son duel face à la Russe, Ons Jabeur a enchaîné avec la demi-finale en battant la 70ème joueuse au classement mondial, l’anglaise Heather Watson en deux sets 6-3 et 6-3.

Après avoir assuré sa qualification pour la finale simple, Ons Jabeur s’est ensuite qualifiée pour la finale du double, toujours le même jour. En effet, avec sa coéquipière, l’Australienne Ellen Perez, elles se sont imposées contre Hsieh Su-wei et Elise Mertens en trois sets (3-6, 7-5, 10-3). La tunisienne avait alors disputé son troisième match de la journée !

Ons Jabeur savoure sa revanche !

Rappelons qu’Ons Jabeur, qui remporte son premier trophée important avait déjà échoué dans la conquête de son premier titre WTA en s’inclinant en finale du tournoi de Charleston 2 en avril dernier. Elle avait perdu face à l’Australienne Astra Sharma (165ème) en trois sets.

Mais sa première finale à un tournoi WTA remonte au 20 octobre 2018 à Moscou ! Ce jour-là elle avait été battue par Daria Kasatkina en trois sets (6-2, 6-7, 4-6), qu’elle vient de battre à Birmingham. Ons Jabeur peut savourer sa revanche !

Duo de choc

Hier, Ons Jabeur aurait pu remporter un deuxième titre à Brimingham. Jouant la finale du double en compagnie de l’Australienne Ellen Perez, elles ont échoué, hier, en finale.

Opposées à la paire tchèque composée de Marie Bouzkova (50ème mondiale) et de Lucie Hradecka (466ème mondiale), Ons Jabeur et Ellen Perez se sont inclinées en trois sets (4-6, 6-2, 8-10).

Malgré la défaite, Ons Jabeur peut être fière de son parcours à Birmingham.

Un tournoi qui n’est pas été facile à négocier dans sa fin dans la mesure où la tenniswoman tunisienne a joué trois rencontres, samedi, les quarts et les demi-finales du simple et la demi-finale du double.

Hier, elle a remporté sa finale du simple, mais a dû s’avouer vaincue pour son cinquième match disputé en 24 heures.

A égalité avec la n°1 mondiale

Depuis son quart de finale à l’Open d’Australie, en 2020, Ons Jabeur continue d’afficher ses ambitions.

« Je sais que j’ai ma place dans le top 10, c’est ce que j’essaie d’atteindre. D’ici la fin de cette année, j’aimerais entrer dans le top 10 ou 15 avant de viser au-delà. Je veux être n°1 mondiale et gagner des Grands Chelems », ne cesse-t-elle de répéter à chaque conférence de presse.

Après cette consécration sur le gazon anglais, Ons Jabeur confirme sa bonne forme avec ce 28ème match gagné cette saison, à égalité avec la n°1 mondiale, l’Australienne Ashleigh Barty.

Soutenue par Tunisie Telecom

Soutenue depuis décembre 2020, par Tunisie Telecom qui a décidé de miser sur la championne de tennis en signant avec elle un contrat de partenariat, la meilleure joueuse arabe garde toujours pour objectif celui de se classer dans le top 10 mondial.

Il faut rappeler qu’Ons Jabeur a été finaliste, dans la catégorie Juniors, de Roland Garros 2010, mais qu’elle s’est surtout fait connaître sur la scène internationale en remportant le tournoi Juniors de Roland Garros 2011 au terme d’un parcours magnifique.

« D’ici la fin de cette année, j’aimerais entrer dans le top 10 ou 15 avant de viser au-delà. Je veux être N°1 mondiale et gagner des Grands Chelems », aime-t-elle répéter comme un leitmotiv.

Commentaires:

Commentez...