Coronavirus : Les premiers patients accueillis à l’hôpital de campagne de Kairouan

Le directeur général de la santé militaire, le Général Mostfa Ferjani, a confirmé que l’hôpital militaire de campagne a commencé à recevoir des patients Covid-19 après que 6 lits de réanimation et 6 lits équipés d’oxygène ont été mis en place. Ce nombre sera revu à la hausse, dans les prochaines heures, selon la situation épidémiologique de la région.

Ferjani a ajouté sur Mosaique fm que 8 lits de réanimation supplémentaires ont été installés à l’intérieur de l’hôpital de campagne civil, portant le nombre total à 14 lits de réanimation dans les deux hôpitaux de campagne.

Ces derniers ont été mis en place sous la tutelle de la direction régionale de la santé de Kairouan et de direction générale de la santé militaire à travers un équipe de médecins de réanimation et d’anesthésie, de techniciens de santé et d’infirmiers.

Hier, le ministre de la Santé, Faouzi Mahdi, s’est rendu au gouvernorat de Kairouan, où il a visité l’hôpital militaire de campagne, installé sur ordre du Président de la République.

A l’occasion, le ministre a valorisé les efforts des cadres militaires en charge de l’hôpital et les efforts déployés par l’institution militaire dans son ensemble pour soutenir le système de santé face à la pandémie.

En visite à Kairouan, la porte-parole du ministère de la Santé Nissaf Ben Alaya a fait savoir qu’une nouvelle souche mutante serait derrière cette situation dans ce gouvernorat.

Dans une déclaration à la chaine nationale, elle a estimé en effet, qu’une nouvelle souche serait derrière l’explosion de la contamination et des décès à Kairouan.

Et d’ajouter que les opérations de séquençage du virus sont en cours pour détecter cette éventuelle nouvelle souche.

Commentaires:

Commentez...