Confinement général à Kairouan : Des sanctions allant jusqu’à la prison pour les contrevenants

A Kairouan, on tente tout pour stopper la propagation rapide du virus.

Le gouverneur de Kairouan, Mohamed Bourguiba, a annoncé l’application de sanctions injonctives et pécuniaires, pouvant aller jusqu’à l’emprisonnement, contre toute personne qui violerait le confinement général.

Le gouverneur a ajouté dans une déclaration accordée, dans la soirée du dimanche 20 juin 2021 à la chaine Watania 1, que les autorités régionales assureront la mise en œuvre des mesures du confinement qui ont été approuvées dans le contexte de la propagation de l’épidémie et de l’augmentation significative du nombre de contaminations et de morts.

Dans le même contexte, un certain nombre de composantes de la société civile ont appelé les autorités concernées à appliquer strictement le confinement.

En visite à Kairouan, la porte-parole du ministère de la Santé Nissaf Ben Alaya a fait savoir qu’une nouvelle souche mutante serait derrière cette situation dans ce gouvernorat.

Dans une déclaration à la chaine nationale, elle a estimé en effet, qu’une nouvelle souche serait derrière l’explosion de la contamination et des décès à Kairouan.

Et d’ajouter que les opérations de séquençage du virus sont en cours pour détecter cette éventuelle nouvelle souche.

Commentaires:

Commentez...