Violences policières : L’UGTT, le SNJT et d’autres organisations portent plainte contre Hichem Mechichi

CP : Yassine Gaïdi

Le président du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), Mahdi Jelassi, et le secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Samir Cheffi ont annoncé avoir décidé de porter plainte contre le ministre de l’Intérieur par intérim et Chef du gouvernement Hichem Mechichi.

Cette décision intervient après les événements du quartier de Sidi Hassine et l’incident d’agression et de déshabillement d’un mineur dans la rue, en plus des violences qui ont visé plusieurs manifestants à l’avenue Habib Bourguiba samedi dernier.

Les associations et organisations, dont le SNJT et l’UGTT, ont également décidé d’organiser, vendredi, une marche nationale contre l’impunité et d’exiger que les agresseurs soient isolés par le ministère de l’Intérieur.

Le Bureau du Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’Homme (HCDH) en Tunisie s’est dit profondément préoccupé par les allégations de graves violations des droits de l’Homme commis par les forces de sécurité.

Dans un communiqué paru hier lundi 14 juin 2021, l’organe onusien confirme avoir reçu, depuis le début de l’année, des informations circonstanciées relatives à plusieurs incidents graves impliquant des policiers.

Commentaires:

Commentez...