Tunisie : Le mineur de Sidi Hassine pris en charge par les Affaires sociales

Capture d’écran

Dans un communiqué rendu public ce samedi, le ministère des Affaires sociales a annoncé avoir décidé de prendre en charge le mineur victime d’une violence policière à Sidi Hassine.

Le ministère annonce également que sa famille sera prise en charge concernant un appui psychologique, social et pour subvenir à ses besoins. On explique cette décision par une approche globale visant à prendre en charge les citoyens vulnérables.

Un mineur, âgé de 15 ans, a été passé à tabac, roué de coups et déshabillé par des policiers en pleine rue, à Sidi Hassine, mercredi 9 juin 2021 lors de son interpellation en marge des affrontements qui se sont déroulés dans ce quartier entre des jeunes protestataires et les forces de l’ordre.

Dans sa première réponse à la polémique, le chef du gouvernement et ministre de l’Intérieur par intérim, Hichem Mechichi a assuré que cet incident est « choquant et désolant » et que son département a immédiatement réagi.

Pour lui, même si cet incident ne représente pas l’institution sécuritaire, son département à réagi sur le coup en suspendant les policiers impliqués dans cette affaire et en ouvrant une enquête.

Commentaires:

Commentez...