Tunis : Nouvelle nuit de violence à Sidi Hassine

Les affrontements entre jeunes protestataires et forces de l’ordre ont repris, hier vendredi 11 juin 2021, à Sidi Hassine Séjoumi.

Les manifestants ont mis le feu dans les pneus et ont fermé la route alors que les forces de sécurité ont utilisé le gaz lacrymogène pour les disperser.

Cette tension intervient suite au décès d’un jeune dans un poste de police il y a quelques jours. Elle intervient aussi sur fond de l’affaire d’un mineur arrêté et dénudé en pleine rue par les fores de l’ordre.

Un mineur, âgé de 15 ans, a été passé à tabac, roué de coups et déshabillé par des policiers en pleine rue, à Sidi Hassine, mercredi 9 juin 2021 lors de son interpellation en marge des affrontements qui se sont déroulés dans ce quartier entre des jeunes protestataires et les forces de l’ordre.

Dans sa première réponse à la polémique, le chef du gouvernement et ministre de l’Intérieur par intérim, Hichem Mechichi a assuré que cet incident est « choquant et désolant » et que son département a immédiatement réagi.

Pour lui, même si cet incident ne représente pas l’institution sécuritaire, son département à réagi sur le coup en suspendant les policiers impliqués dans cette affaire et en ouvrant une enquête.

Commentaires:

Commentez...