Conflit entre la Haica et Said Jaziri : Le rappel à l’ordre d’Ibrahim Bartegi

Le ministre de la Défense nationale, Brahim Bertégi, a affirmé que son département « n’est pas partie au litige opposant la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (HAICA) et Radio « Al Quran Al Karim », représentée en la personne du député Said Jaziri », ajoutant que « le dossier relève de la seule compétence de la justice ».

Répondant à une question du député Said Jaziri (hors groupe), lundi, en plénière, consacrée aux questions orales aux ministres de la Santé et de la Défense, Bertégi a déclaré que le ministère « n’est pas partie au litige ».

Répondant à la question du député Jaziri si le Mont Zaghouan était une zone militaire sachant qu’une station d’émission radio y est installée, Bertégi a souligné: « On n’a pas l’intention d’entraver votre accès à la station », précisant que les mesures de vérification sont appliquées à tous ceux qui arrivent à la station de radio et de télévision de Zaghouan.

« Dès lors qu’il y a un passage qui mène en commun vers la station d’émission de radio et de télévision et celle de Radio « Al Quran Al Karim », il est de notre devoir de faire des vérifications », a-t-il insisté.

De son côté, le député Kheireddine Zahi (La Réforme) a dénoncé « une injustice » et « le recours à des critères différents dans l’admission des patients à l’Hôpital militaire, au détriment d’autres patients ».

Il a, dans ce contexte, demandé au ministre de la Défense de démissionner suite au « décès d’une citoyenne de la Covid-19, après lui avoir refusé l’admission à l’hôpital militaire », alors que deux de ses fils sont militaires.

Commentaires:

Commentez...