Mon chat entre cent planques et sept vies

Tableau de Jo Ann Morning

Des cavales plein son carquois
Il enfourche l’aventure
Mangeant son ombre
En crevant des ballons imaginaires

Bourru, rebelle, sans foi, ni loi, ni boussole ni compas, mon chat tient le monde dans ses griffes.
Avec pour seule prière une faim de courir chatouiller les diables espiègles.

Regard perçant, l’effronterie greffée dans ses yeux de loup, il toise le monde et ses alentours.

La moustache empesée de gras, le dos en rond et les papilles attifées, il prend des airs à tutoyer les étoiles, lapper la paresse et narguer la malice.

Entre cent planques et sept vies
La fourrure du chat dénommé Badass
Est un tapis volant

Commentaires:

Commentez...