L’UE veut un dialogue « politique apaisé » en Tunisie

En visite à Bruxelles, le président de la République a eu plusieurs entretiens avec de hauts responsables de l’Union Européenne. Parmi eux, le président du Conseil européen, Charles Michel qui a réaffirmé, vendredi 4 juin 2021 à Bruxelles, l’appui de cette institution au processus de transition démocratique en Tunisie, soulignant la disposition à fournir tout le soutien nécessaire à la Tunisie pour relever ses défis économiques et sanitaires.

A l’issue de son entretien à Bruxelles avec le président tunisien, Kais Saied, il a souligné que ” cette nouvelle phase des relations bilatérales se fonde sur des valeurs partagées et un engagement réciproque en faveur du renforcement des liens politiques, économiques et culturels qui unissent les deux rives de la Méditerranée “.

D’après lui, les échanges, qui se sont déroulés dans un climat très cordial, ont porté une attention particulière à la jeunesse, à l’éducation, à la recherche scientifique, à l’émigration, à la sécurité et aux relations économiques qui figurent parmi les sujets structurants de la coopération tuniso-européenne depuis plusieurs années.

” Le Conseil européen réitère son engagement de long-terme aux côtés de la Tunisie ainsi que sa volonté d’accompagner le pays dans ses efforts pour consolider ses institutions démocratiques et promouvoir une économie verte, compétitive “, a-t-il dit, dans une note distribuée aux journalistes.

Suite à cette réunion, Charles Michel a annoncé sur son compte Twitter qu’il avait appelé le président de la République à un « dialogue politique apaisé » en Tunisie.

 

Commentaires:

Commentez...