Défiant l’UGTT, Ahmed Messaoudi crée son propre syndicat parlementaire !

Ahmed Messaoudi, ancien secrétaire général du Syndicat des employés et cadres de l’Assemblée des représentants du peuple (affilié à l’UGTT) a annoncé la création d’un nouveau syndicat parlementaire indépendant.

Dans une déclaration accordée à Mosaique fm, il a assuré qu’il dirigera ce syndicat ayant rempli toutes les conditions légales, et que les adhésions seront ouvertes à partir de la semaine prochaine.

Sa création, explique Messaoudi, vient pour « satisfaire le droit du personnel du parlement d’être représenté par une structure syndicale qui ne leur fait pas défaut, ne prend pas parti contre eux, et ne sous-estime pas leurs droits légitimes en servant des agendas de diverses personnalités, partis politiques ».

Il est à noter que l’UGTT avait décidé la semaine dernière de retirer le statut de syndicaliste à Messaoudi, dans le contexte d’altercations verbales avec les députés Abir Moussi et Mongi Rahoui.

La centrale syndicale avait estimé que l’ancien secrétaire général était intervenu dans des dossiers qui ne la concernaient pas en tant qu’organisation neutre et équidistante de tous les partis politiques, violant ainsi les fondements du règlement intérieur et du statut de l’organisation.

Commentaires:

Commentez...