Prévue depuis 2018, la hausse des prix avait été reportée à des fins électorales, selon Mechichi

Ces derniers jours, l’attention des Tunisiens est surtout portée sur la série d’augmentations attendues sachant que ce mois de juin marque plusieurs hausses simultanées des prix de produits de base, des carburants mais aussi des tarifs du transport.

Si certaines augmentations ne sont pas encore officialisées, d’autres ont été déjà annoncées par les autorités. Le 1er juin a ainsi été marqué par une hausse des tarifs de transport.

Un autre produit de base qui a connu une augmentation, n’est autre que le sucre. Le gouvernement a décidé de revoir à la hausse le prix de vente du sucre dans l’objectif de limiter le déficit budgétaire et ce, dans le cadre du plan de réforme économique comportant la réduction progressive des subventions.

Visé par des invectives de toutes parts, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi, a tenu à clarifier les choses, aujourd’hui, vendredi 4 juin 2021, en soulignant que la hausse des prix de certains aliments avait été décidée, depuis 2018.

Il a, en effet, indiqué, dans une déclaration accordée à Mosaïque FM, que ces augmentations avaient été reportées à des fins électorales.

Commentaires:

Commentez...