Tunisie – France : 15 accords signés entre opérateurs tunisiens et français

A l’occasion de la tenue à Tunis du 3ème Haut Conseil de Coopération franco-tunisien, de nombreux accords ont été signés entre les parties tunisiennes et française.

Six accords concernant les domaines du transport maritime, de la préparation aux catastrophes naturelles, du dessalement de l’eau de mer, de l’agriculture, du commerce et du numérique, ont été signés, hier.

Parallèlement, des opérateurs français et tunisiens ont signé quinze accords dans les domaines de la recherche, l’enseignement supérieur, l’éducation, le cinéma, la gestion des déchets, le soutien à l’investissement et le spatial.

Ces quinze accords, qui s’ajoutent aux six accords signés à la Présidence du gouvernement en présence du Premier ministre français, Jean Castex et du chef du gouvernement, Hichem Mechichi, marquent « la volonté de la France et de la Tunisie d’approfondir concrètement leur partenariat, dans tous les domaines », souligne l’ambassade de France en Tunisie.

5 accords dans la recherche et l’enseignement supérieur

  • Convention portant la création du Laboratoire Mixte International « BIOTEC_H2 : Production et stockage de biohydrogène et de méthane par valorisation de sous-produits agroalimentaires fermentescibles »

Créé pour une durée de 5 ans, le Laboratoire Mixte International « BIOTEC_H2 » vise à démontrer la faisabilité technique et économique d’un bio-procédé producteur d’énergie à partir de déchets organiques des marchés tunisiens en vue de construire une filière de production industrielle de biohydrogène en Tunisie.

La convention a été signée par le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique et la Direction Générale de la Recherche Scientifique, l’Institut de Recherche pour le Développement, l’Institut National des Sciences Appliquées de Toulouse et l’Université de Toulon.

  • Convention portant le renouvellement du Laboratoire Mixte International « COSYS-MED : Contaminants et Ecosystèmes Marins Sud Méditerranéens »

Créé en avril 2014 pour une durée initiale de 5 ans, le Laboratoire Mixte International (LMI) « COSYS-MED » est une structure partenariale structurante de recherche et de formation visant à mieux comprendre les interactions entre contaminants et écosystèmes marins, de proposer des outils d’aide à la décision et de remédiation en vue d’établir un Centre de Référence en Environnement Marin en Tunisie.

La convention a été signée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, l’institut de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur Agricole, l’Institut de Recherche pour le Développement et l’Université de Toulon.

  • Accord-cadre international de coopération entre l’Institut National des Sciences Appliquées de Lyon, l’Institut National des Sciences Appliquées et de Technologie de l’Université de Carthage

La signature de cet accord-cadre témoigne de la volonté de l’INSAT de nouer des partenariats scientifiques et universitaires pérennes avec le réseau français des INSA et notamment, l’INSA-Lyon.

  • Accord-cadre international de coopération entre l’Institut National des Sciences Appliquées -Centre Val de Loire et l’Institut National des Sciences Appliquées et de Technologie de l’Université de Carthage

La signature de cet accord-cadre témoigne de la volonté de l’INSAT de nouer des partenariats scientifiques et universitaires pérennes avec le réseau français des INSA et notamment, l’INSA Centre Val-de-Loire (CVL)

  • Accord-cadre international de coopération entre l’Institut National des Sciences Appliquées – Hauts de France et l’Institut National des Sciences Appliquées et de Technologie de l’Université de Carthage

La signature de cet accord-cadre témoigne de la volonté de l’INSAT de nouer des partenariats scientifiques et universitaires pérennes avec le réseau français des INSA et notamment, l’INSA Hauts-de-France (HdF), composante de l’Université Polytechnique des Hauts-de-France (UPHF).

2 accords dans le cinéma

  • Convention d’appui du Centre National du Cinéma (CNC) français au festival Manarat

Cette convention permettra au CNC français d’apporter un soutien financier à l’association Manarat pour la conduite de ses activités, y inclus l’organisation de la troisième édition du Festival du cinéma méditerranée de Tunisie prévu du 24 au 30 juillet prochain.

  • Accord-cadre de coopération entre le Centre National du Cinéma (CNC) en France et le Centre National du Cinéma et de l’image (CNCI) en Tunisie, sur les trois prochaines années.

Cet accord vient renforcer la coopération entre les deux centres, en particulier dans les champs de la formation initiale, de l’éducation à l’image et de manifestations culturelles, d’échanges institutionnels pour la professionnalisation du secteur cinématographique et audiovisuel, de la conservation du patrimoine cinématographique, ainsi que de la coproduction, la création numérique et la distribution d’œuvres.

5 accords dans l’éducation

  • Signature d’une lettre conjointe de partenariat entre les deux Inspections générales de l’éducation

A travers cette lettre, il s’agit d’installer un partenariat durable entre les inspections générales. Un programme de travail commun sera établi afin de porter des regards croisés sur la gouvernance des systèmes éducatifs, sur les compétences professionnelles des différents acteurs ainsi que sur des défis à relever dans le domaine de l’éducation.

  • Signature d’une convention de partenariat entre le centre de formation des personnels de l’éducation (CENAFOP), le centre international de formation de formateurs et d’innovation pédagogique (CIFFIP) en Tunisie, l’Institut de Hautes Etudes de l’Education et de la formation (IH2EF) en France et le Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France

L’objectif est de mettre en place un partenariat entre les différentes structures de formation pour accompagner le développement conjoint des compétences des cadres de l’éducation notamment relatif à la gouvernance, au pilotage des systèmes éducatifs et à l’ingénierie de formation.

  • Signature d’une convention entre le centre national pour la pédagogie en Tunisie (CNP), la direction générale des programmes et de la formation continue, Réseau Canopé et le SCAC

Le projet porte sur l’analyse des besoins des personnels de l’éducation et sur la définition d’une stratégie éditoriale pour la création de ressources numériques pour l’enseignement. Des travaux conjoints de production de ressources numériques pourront également être engagés.

  • Signature d’une convention entre le groupement d’intérêt public français PIX, le Centre National des Technologies en Education (CNTE) et le SCAC portant sur le développement et la certification des compétences numériques des enseignants tunisiens

Le projet porte sur une expérimentation de l’utilisation de la plateforme PIX pour répondre aux besoins exprimés par le CNTE afin de développer et certifier les compétences numériques des enseignants et des inspecteurs de l’éducation. Il s’agit également de permettre au CNTE et au GIP PIX de déterminer les conditions de réussite d’un partenariat pérenne notamment pour envisager la mise en place d’un projet commun de construction d’une version de PIX en langue arabe.

  • Signature d’une convention relative au renforcement des compétences des futurs enseignants du primaire et à l’appui de la qualité de leur formation initiale

Le projet porte sur le développement d’activités de coopération éducative, scientifique, administrative et culturelle qui contribuent au développement des compétences linguistiques, didactiques et pédagogiques des étudiants de la Licence en Education et Enseignement.

Investissements, gestion des déchets, spatial : 3 accords

  • Convention pour accompagner dans la durée les projets de partenariats et d’investissements en Tunisie dans les secteurs clés et prioritaires

L’accord entre la FIPA et Business France s’inscrit dans le cadre de l’engagement présidentiel pour faciliter les investissements et renforcer les relations d’affaires entre les deux pays. Renforcement de la coopération liée aux activités d’investissements, facilitation des contacts entre les milieux d’affaires, échange d’informations, communication digitale, collaboration opérationnelle sur les grands évènements (Sommet de la Francophonie 2021).

  • Protocoles relatifs à l’octroi d’une subvention FASEP (Fonds d’études et d’aides au secteur privé) dans le domaine de la gestion des déchets à la commune de Mégrine

L’objectif de ce projet est de créer une filière de collecte, de tri et de recyclage des bouteilles en plastique PET, au niveau de la commune de Mégrine. Il doit servir de pilote à une structuration de cette filière au niveau national en Tunisie.

HEMERIA et TELNET entendent développer une coopération industrielle pour la fourniture de constellations de nano-satellites, à des fins de connectivité et d’observation de la terre, qui sera scellée dans le futur par une joint-venture commune.

Commentaires:

Commentez...