Tunisie – Covid-19 : La vente des tests rapides dans les pharmacies suspendue

Le président du syndicat des pharmaciens d’officine de Tunisie (SPOT), Naoufel Amira, a confirmé que le processus de vente de tests rapides dans les pharmacies a été suspendu, en raison d’un certain nombre de problèmes.

Invité ce jeudi 3 juin 2021 sur Shems fm, il a expliqué que la méthode d’utilisation et l’absence d’approbation d’un cadre légal et réglementaire pour la vente sont les principales causes de la suspension des ventes.

Il a expliqué que ces tests et ne peuvent être réalisés à domicile et doivent être réalisés par des professionnels de santé, ce qui, selon ses dires, nécessite des préparatifs afin d’annoncer chaque cas positif détecté.

Concernant le prix, Amira a indiqué que le tarif de 20 dinars proposé par le ministère conduira à la réticence des pharmacies à s’engager dans cette démarche vu que ce prix ne couvre pas le coût de base.

Rappelons que c’est en mars 2020 que les tests rapides avaient été introduits dans les mécanismes de dépistage du coronavirus notamment dans les hôpitaux.

Commentaires:

Commentez...