Tunisie : Ennahdha fustige les poursuites contre les blogueurs

Dans un communiqué rendu public hier mardi 1er juin, le parti Ennahdha est revenu sur l’affaire de l’arrestation d’un blogueur accusé d’avoir porté atteinte au président de la République.

Le parti s’est dit opposé à toute poursuite contre les blogueurs et les activistes de la société civile ce qui met en péril la liberté d’expression en Tunisie.

Ennahdha a réitéré son refus de transférer des civils devant les tribunaux militaires, appelant à préserver les acquis de la révolution en matière de liberté d’expression.

Le bloggeur connu Slim Jebali administrateur de la page Facebook وزير ضغط الدم والسكر (ministre de l’hypertension et du diabète), a été arrêté sur fond dune affaire l’opposant à la présidence de la République.

En effet, le ministère public au Tribunal permanent de première instance de Tunis a traduit, hier lundi, ce devant le juge d’instruction militaire.

Auditionné au sujet de trois posts sur Facebook datant du mois de février dernier, il a été finalement maintenu en état d’arrestation. Ce sont les services de Carthage qui ont porté plainte pour atteinte à la personne du président de la République.

Commentaires:

Commentez...