Ouvrières agressées à Kairouan : L’investisseur italien interdit de voyage

L’avocate des ouvrières agressées à Kairouan a annoncé que le parquet a décidé d’interdire de voyage l’employeur italien responsables des actes d’agressions survenus hier dans son usine à Kairouan.

Dans des déclarations médiatiques, elle a affirmé qu’il a été maintenu en état de liberté tout en poursuivant l’enquête.

Elle a expliqué que les caméras de surveillance apporteront plus d’éléments à cette affaire et que plusieurs certificats médicaux ont été présentés à la justice.

Pour sa part, l’avocat de l’investisseur a fait savoir que c’est plutôt son client qui a subi des actes de violence appelant la justice à déterminer les circonstances de cette affaire.

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a décidé de déposer une plainte contre un investisseur italien qui a agressé des ouvrières et des membres du syndicat de base d’un atelier de confection à El Baten dans le gouvernorat de Kairouan.

L’UGTT a également appelé la présidence du gouvernement à dénoncer ces actes de violence et le ministère des affaires étrangères à convoquer l’ambassadeur d’Italien et lui demander de condamner ces actes.

Commentaires:

Commentez...