Agression d’ouvrières à Kairoaun : L’UGTT appelle à convoquer l’ambassadeur italien

L’Union générale tunisienne du travail (UGTT) a décidé de déposer une plainte contre un investisseur italien qui a agressé des ouvrières et des membres du syndicat de base d’un atelier de confection à El Baten dans le gouvernorat de Kairouan.

La centrale syndicale a précisé dans un communiqué rendu public jeudi que deux ouvrières ont été transportées à l’hôpital Ibn El Jazzar suite à ces actes de violence.
L’UGTT a appelé à infliger les sanctions nécessaires contre ces crimes perpétrés à l’égard de la femme ouvrière.

L’UGTT a également appelé la présidence du gouvernement à dénoncer ces actes de violence et le ministère des affaires étrangères à convoquer l’ambassadeur d’Italien et lui demander de condamner ces actes.

L’Union a aussi appelé l’UTICA a prendre une position face à cet investisseur et les syndicats italiens à dénoncer l’acte de l’agresseur.

Plusieurs ouvrières d’une usine à Kairouan ont été sauvagement agressées hier jeudi par leur employeur, un investisseur italien.

Le secrétaire général de l’UGTT à Kairouan a confirmé cette information à Mosaïque FM, affirmant même que la personne en question a fait usage d’un bâton pour agresser ces ouvrières.

On explique aussi qu’une femme enceinte, parmi ces ouvrières, se trouve dans un état grave suite à ces actes d’agression. Du personnel administratif a été également agressé, a-t-on ajouté.

Commentaires:

Commentez...