Tunisie : L’appel du pied de Rached Ghannouchi à Kais Saied

Le mouvement Ennahdh a réagit à la rencontre tripartite qui a eu lieu, mercredi 26 mai 2021 au palais de Carthage entre le président de la République, Kais Saied, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi et le ministre de la Défense nationale, Brahim Barteji, et au discours du Chef de l’Etat.

En marge de cet évènement, le bureau exécutif d’Ennahdha, présidé par Rached Ghannouchi, s’est réuni et a réagi au discours de Kais Saied, qui, de l’avis de tous les observateurs, s’est exprimé sur un ton apaisé et apaisant, appelant notamment à l’unité de l’Etat.

Répondant aux accusations portées contre lui concernant la préparation d’un coup d’État constitutionnel, le Chef de l’Etat a rappelé qu’il reste un partisan « de l’harmonie entre les institutions du même Etat malgré la divergence des opinions (…) et que chacun doit assurer ses prérogatives sans empiéter sur celle des autres ».

A cet effet, le chef de l’Etat a souligné la nécessité pour le pouvoir judiciaire de jouer son rôle face à la détérioration des conditions qui portent atteinte à l’Etat.

En réaction, Ennahdha a tenu à souligner qu’il a toujours œuvré pour le dialogue et toujours appelé à la nécessité de se conformer à la Constitution.

Le communiqué du mouvement publié aujourd’hui, indique également que Rached Ghannouchi n’a cessé de demander une rencontre et un dialogue entre le président de la République, le président du Parlement et le chef du gouvernement, mais en vain.

Ledit communiqué rappelle également que Rached Ghannouchi prône le dialogue entre les partis politiques et les organisations nationales tout en soutenant l’initiative de l’UGTT à un dialogue national… sauf que le Chef de l’Etat ne s’est toujours pas manifesté dans ce sens !

Le bureau exécutif appelle ainsi Kais Saied à mettre en oeuvre ce qu’il a annoncé quant au respect des institutions et de leurs prérogatives.

Commentaires:

Commentez...