Tunisie : Seifeddine Makhlouf porte plainte contre Nadia Akacha

Sur son compte Facebook, le président du parti Al-Karama Seifeddine Makhlouf a annoncé avoir porté plainte contre la cheffe du cabinet présidentiel Nadia Akacha pour complot visant à renverser le régime.

Makhlouf se base sur l’information, relayée par le site indépendant britannique « Middle East Eye » qui a présenté un document classé « top secret », daté du 13 mai dernier, selon lequel un plan de coup d’État pour instaurer une « dictature constitutionnelle » aurait été mis en place.

Selon le document en question, le président Kais Saied serait amené à convoquer une réunion d’urgence du Conseil national de sécurité et déclarerait alors une « dictature constitutionnelle ». « Middle East Eye » va plus loin en indiquant que le Chef du gouvernement, Hichem Mechichi et le président du Parlement, Rached Ghannouchi, ne seraient pas autorisés à quitter le palais de Carthage.

Pour Seifeddine Makhlouf, ce document n’entre pas dans le cadre de la liberté d’expression et constitue une preuve pour porter plainte à la sécurité nationale. Il explique que la Coalition Al-Karama est notamment ciblée par ce « plan criminel », visant à renverser le régime.

Une source de la Présidence de la République a démenti l’instauration d’un présumé coup d’Etat contre le gouvernement de Hichem Mechichi. 

La source en question a catégoriquement démenti le document estimant qu’il s’agit d’une pièce de théâtre très mal réalisée.

Commentaires:

Commentez...