La belle époque de l’avenue de Carthage

S’il est une avenue délabrée à Tunis, c’est bien celle qui porte le nom de Carthage.

Depuis des décennies, cette avenue a vu la disparition ou la clochardisation de ses équipements pour n’être plus que l’ombre de ce qu’elle fut.

Le Tunisia Palace, le Palmarium, la galerie Yahia et la librairie de la Société tunisienne de diffusion ont disparu.

Les bistrots se sont transformés en tavernes et la proximité de la désormais scandaleuse place Barcelone a fait le reste.

Son lustre perdu, l’avenue de Carthage n’est plus qu’un lieu de passage terne et délaissé.
Qui pourrait croire qu’il y a vingt ans, l’hôtel de ville de Tunis se trouvait en ces lieux ?

Commentaires:

Commentez...