Tunisie : Les dépassements des cliniques privées examinés à l’ARP

Les dépassements des cliniques privées relevés par la cour des comptes seront examinés par la commission de la réforme administrative, de la bonne gouvernance, de la lutte contre la corruption et du contrôle de la gestion de l’argent public au parlement.

La cour des comptes a déploré l’absence d’une stratégie claire qui prend en compte les orientations nationales dans la création de nouvelles cliniques sachant que 90% de ces établissements sont installés sur la zone côtière.

Le rapport a recommandé au ministère de la santé la mise en place d’une stratégie claire, la révision du cahier des charges des cliniques privées, le renforcement du contrôle à tous les niveaux et le durcissement des sanctions.

Le président de ladite commission Badreddine Gammoudi, a souligné samedi que la nécessité de mettre fin à ces dépassements dangereux notamment ceux en rapport avec l’exploitation de la crise pandémique de COVID-19 et l’augmentation abusive des prix des soins outre la non application rigoureuse du protocole sanitaire.

Dans ce contexte, le député a dénoncé le silence de l’autorité de tutelle face à de tels dépassements mentionnés clairement dans le 32ème rapport annuel de la cour des comptes.

En effet, d’après le rapport, la cour des comptes a relevé de nombreux dépassements dans la création et le contrôle des cliniques privées

Il s’agit, selon la même source, du manque, voire, de l’absence de contrôle dans la création de nouvelles cliniques privées, lors de l’installation des équipements lourds ainsi qu’au niveau de l’hygiène et du contrôle des médicaments et de tous les dispositifs médicaux.

Commentaires:

Commentez...