Tunisie : Nouvelle série d’entretiens pour Kais Saied à Paris

Se trouvant depuis hier en France pour assister au sommet sur le financement des économies africaines, programmé pour ce mardi 18 mai 2021 à Paris, le président de la République, Kais Saied, a tenu une nouvelle série d’entretiens avec d’autres dirigeants.

Après le président ivoirien Al Hassane Ouattara, le président du Congo Félix Tshisekidi, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie Louise Mushikiwabo et le dîner à l’Elysée, hier soir, Kais Saied s’est d’abord entretenu, ce mardi 18 mai, avec le président sénégalais Macky Sall.

Kais Saied plaide en faveur de l’annulation de la dette africaine

A cette occasion, les deux présidents ont fait part de leur disposition à renforcer davantage leurs relations de coopération et à en diversifier les volets. A cette occasion, Kais Saied a invité son homologue sénégalais à visiter la Tunisie qui a promis d’honorer l’invitation prochainement.

Kais Saied a plaidé en faveur de l’annulation de la dette des pays africaines, estimant qu’il est indispensable d’annuler les dettes des pays africains en vue d’appuyer leurs économies.

Récupérer les fonds spoliés

Le Chef de l’Etat s’est également entretenu avec le Premier ministre portugais Antonia Costa dont le pays assure jusqu’à fin juin la présidence du Conseil de l’Union Européenne.

A ce titre, Kais Saied a insisté sur la nécessité d’adopter une nouvelle approche pour les relations de coopération privilégiées établies entre la Tunisie et le Portugal et mis en exergue l’importance de la coopération entre la Tunisie et l’Union européenne notamment en vue de récupérer les fonds spoliés et placés à l’étranger.

Kais Saied avec les responsables de la BERD et de la BAD

Kais Saied a également eu un entretien avec la présidente de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), Odile Renaud-Bass. Il a notamment évoqué les difficultés rencontrées par la majorité des économies mondiales et africaines en particulier à cause de la pandémie du Covid-19.

Kais Saied s’est aussi entretenu avec le PDG de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina, mettant l’accent sur les opportunités d’investissement en Tunisie dans différents secteurs.

De son côté, Akinwumi Adesina a fait part du soutien de la BAD à la Tunisie et sa disposition à coopérer à travers l’appui des projets et programmes dans plusieurs domaines.

Le sommet sur le financement des économies africaines a pour objectif de trouver de nouvelles sources de financement pour l’Afrique, lourdement impactée par la pandémie de Covid-19.

A Paris, Kais Saied doit plaider la cause de la Tunisie qui négocie actuellement un prêt de 4 milliards de dollars avec le FMI. La France étant membre du G7, son soutien reste important dans cette démarche.

Commentaires:

Commentez...