Mondher Guefrache accuse « l’appareil secret » d’Ennahdha d’avoir assassiné Bahri Jelassi

Mondher Guefrech

Le décès de l’homme d’affaires et politicien Bahri Jelassi est actuellement l’objet d’une enquête, la justice s’étant penchée sur les circonstances de sa mort.

Bahri Jelassi, fondateur du parti « l’ouverture et la fidélité », et candidat à l’élection présidentielle en 2014 et en 2019, a été retrouvé mort, samedi 15 mai 2021 dans sa salle de bain.

De quoi pousser la justice à examiner tous les scénarios possibles concernant cette mort. De quoi nourrir ainsi les rumeurs les plus folles comme celles émanant du très controversé activiste Mondher Guefrache, réputé pour ses déclarations souvent farfelues.

Ce dernier a affirmé, dans un statut publié sur sa page Facebook, que « quelques jours avant sa mort, Bahri Jlassi l’a appelé pour lui faire part d’un dossier lourd à Paris concernant Ennahdha ».

L’ancien RCDiste notoire affirme même que Bahri Jelassi aurait été assassiné par l’appareil secret d’Ennahdha.

Pour se faire une idée sur les élucubrations de Mondher Guefrache, il faut se rappeler de sa candidature à l’élection présidentielle de 2019 en tant que « représentant » du président déchu, Zine El Abidine Ben Ali.

Le fervent défenseur de l’ancien régime avait alos reconnu la difficulté de son succès aux élections, affirmant que leur tenue sera une opportunité de montrer le véritable visage des islamistes et des révolutionnaires, selon ses dires.

« Je vais appliquer les instructions du président Ben Ali et l’inviter à revenir de nouveau en Tunisie en lui présentant des excuses. Je vais exterminer les ‘khouanjias’ « , avait-il écrit.

Commentaires:

Commentez...