ARP : Les députés plaident en faveur d’une loi incriminant la normalisation avec Israël

Réunie, ce mardi 18 mai en plénière, l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a décidé la modification de son ordre de jour et l’ajout d’un nouveau point pour discuter de la situation dans les territoires occupés.

Plusieurs députés, présents à la plénière ont estimé que la meilleure réponse aux agressions  » répétées  » commises par l’entité sioniste contre le peuple palestinien est la promulgation d’une loi incriminant toute forme de normalisation.

A ce propos, le député Haykel Mekki, bloc démocratique, a plaidé pour l’accélération de l’examen d’un projet de loi relatif à ce sujet, présenté par le groupe parlementaire en décembre dernier.

 » Avant de discuter tout autre projet, le parlement doit trancher sur la question de la normalisation « , a lancé Haykel Mekki.

Pour lui, les déclarations de condamnation des agressions perpétrées par les forces d’occupation sont  » insuffisantes « .  » Il faut fixer une plénière pour discuter d’une loi incriminant la normalisation avec l’entité sioniste « , a-t-il réclamé.

D’autres députés du mouvement Ennahdha ont appelé à l’accélération de l’examen des projets de loi criminalisant la normalisation. Ils ont, à ce propos, souligné la nécessité de mettre la question de solidarité avec le peuple palestinien à l’écart de toute  » surenchère « .

Intervenant, le président du parlement Rached Ghannouchi a rappelé la position  » constante  » de la Tunisie en faveur de la juste cause palestinienne, assurant que la Tunisie soutient le peuple palestinien pour récupérer ses droits légitimes dont l’instauration d’un Etat indépendant avec pour capitale Al Qods.

Commentaires:

Commentez...