Au Carnaval de Venise

Bonne fête de l’Aid à toutes et à tous. Il fut un temps où la rue Charles de Gaulle et ses environs aimantaient toutes les familles à la fin du Ramadan.

On faisait alors les magasins pour les étrennes et chacun avait ses enseignes favorites entre Bata, les galeries Simon, Baranès ou la Maison modèle.

Certaines enseignes sont inoubliables et c’est le cas du Carnaval de Venise avec ses arlequins et ses polichinelles.

Ce magasin de confection se trouve toujours à la rue Charles de Gaulle mais sa façade a toutefois changé.

Cette facture ci-jointe en illustration n’en devient que plus précieuse car elle nous permet de savoir que c’était la famille Chemla qui tenait ce commerce de bonneterie et de chemiserie qui se trouve à l’ancienne rue d’Italie.

Quant aux prix pratiqués, ils ne font que donner son âge à une facture de l’année 1939. Aid mabrouk !

Commentaires:

Commentez...