Rafik Boujday : « L’UTICA n’a pas appelé à la désobéissance civile »

Bechir Boujday, membre du bureau exécutif de l’union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA) a confirmé que l’organisation comprenait et soutenait les positions de certaines unions régionales et locales qui ont décidé de poursuivre le travail malgré le confinement général décrété.

Lors de son intervention, ce mercredi 12 mai 2021, sur Shems fm, Boujday a assuré que l’UTICA n’a pas appelé à une désobéissance civile.

Toutefois, l’invité de la matinale a reconnu que de nombreux secteurs saisonniers liés à cette période tels que le cuir, les chaussures, le prêt-à-porter et les jouets ont été affectés par les récentes décisions gouvernementales.

Et d’ajouter que 55% des institutions ont disparu ou sont sur le point de disparaitre.

Rappelons que marchés, commerces et boutiques ont ouvert leurs portes dans diverses régions du pays en dépit du confinement général qui interdit tout déplacement non essentiel.

La Fédération tunisienne des artisans, des petites et moyennes entreprises, avait pour sa part fustigé la décision du gouvernement de décréter un confinement général.

Elle avait exprimé son rejet de la décision gouvernementale, appelant les personnes concernées à la rébellion fiscale et au non-paiement des factures de consommation d’électricité et d’eau.

Elle avait également appelé à boycotter les banque et les sociétés de leasing qui ne reportent pas le suivi des chèques.

Commentaires:

Commentez...