Un géant pétrolier officialise son départ de la Tunisie en juin 2022

La compagnie pétrolière  » Shell  » a officiellement informé le ministère de l’Industrie, de l’Energie et des Mines de sa décision de quitter la Tunisie en juin 2022, date de l’expiration de l’exploitation du champs Miskar dans le Gouvernorat de Gabès. C’est le Directeur Général des hydrocarbures, Rachid Ben Dali qui a confirmé l’information.

Le géant pétrolier a également, informé le département ministériel de sa décision d’abandonner la concession Asdrubal (région de Sfax) en 2022, d’une manière anticipée et avant la date de son expiration en 2035.

« L’entreprise a expliqué que sa décision de départ émane de sa volonté de renoncer aux activités d’exploration et de production de pétrole et de gaz. Elle a affirmé qu’elle pourrait revenir en Tunisie pour investir dans les énergies alternatives », a encore indiqué Ben Dali.
Les stations-service « Vivo », de la société Shell continueront, toutefois, à être actives en Tunisie, a ajouté le responsable.

Le géant pétrolier Shell avait annoncé, mardi 4 mai 2021, sur son compte Twitter, qu’il quittera la Tunisie au mois de juin 2022, date de l’expiration du permis d’exploitation du champ Miskar, au sud de la Tunisie.

Shell dispose de deux concessions gazières en Tunisie, le champ Miskar, qu’elle détient à 100%, dont la concession arrive à terme en juin 2022 et le champ Hasdrubal qu’elle détient à hauteur de 50% conjointement avec l’ETAP et dont la concession devait se poursuivre jusqu’en 2035.

Commentaires:

Commentez...