Crise politique : Kais Saied disposé à organiser un « dialogue différent »

Le président de la République Kaïs Saïed a reçu, hier mardi 4 mai, à Carthage, le Secrétaire général du Mouvement Echaâb Zouheir Maghzaoui.

La rencontre a porté sur la crise politique, économique et sociale que vit le pays et les moyens d’en sortir à travers des propositions pratiques et concrètes qui s’accordent à la réalité des Tunisiens et répondent à leurs attentes, indique un communiqué de la présidence de la République.

Le chef de l’Etat s’est dit disposé à envisager le dialogue pour sortir de la crise, soulignant toutefois que « le dialogue doit être différent de ce qu’a connu le pays dans les années écoulées » et qu’il faudrait « chercher de réelles solutions aux problèmes du peuple puisqu’il y a accord sur le diagnostic et que les divergences portent sur les conflits annoncés et non-annoncés sur les postes et les privilèges ».

Le dialogue peut être le cadre qui fixe et organise les solutions issues de la volonté du peuple, a ajouté le président Saïed.

Dans un discours prononcé à l’occasion du 1er mai, le secrétaire-général de l’UGTT, Noureddine al-Taboubi, a réitéré son appel au président de la République, Kais Saied pour activer l’initiative de la Centrale Syndicale portant sur la tenue d’un dialogue national.

Selon Taboubi, Kais Saied doit exploiter sa qualité de garant du respect de la constitution pour protéger la patrie et sa sécurité nationale compte tenu des menaces internes et externes.

Commentaires:

Commentez...